parking day

Location : Paris - France

Parking Day

Date : 2011

Area / Surface : 10m²

Budget : 1K€ excl. VAT

Pictures : © Philippe Servent - Bruno Coutier

Cynique, l’installation figure sous la forme d’un spectre un potentiel espace vert qui s’immiscerait entre deux voitures. Cette abstraction de jardin est générée par 25 néons verts branchés en parallèle et alimentés par un générateur électrique fonctionnant au Super Sans Plomb 95. Le carburant polluant irrigue paradoxalement le jardin lumineux.
De jour, l’agencement des néons blancs posés sur l’asphalte se fond parmi les marquages de signalisation, dont l’effet visuel renvoie à l’esthétique des passages piétons parisiens.
Éblouissant la nuit, le jardin catalytique évoque sans l’imiter un espace vert dont le bruit du générateur rappelle la tondeuse à gazon dominicale et l’odeur de l’herbe fraichement coupée. Ironiquement, la mort du jardin est ici fonction de l’épuisement du réservoir d’essence.