LOFT RENOVATION

Location : Les Lilas - France

Date : 2012

Area / Surface : 295 m²

Budget : 110K€ HT

Pictures : © David Foessel

Collaborator : Moea Lopez

In a former car paintshop warehouse converted into an apartment in the early 2000s, the intervention focused on the spaces around the patio: bedroom & bathroom, kitchen & dining room.


The kitchen and dining room area is bathed with natural light from the patio, the roof windows and the alley. This atmosphere led us to develop an ethereal and minimalistic space for the kitchen and dining area. Both the concrete floor and countertop as well as the wooden cabinets are fading out in white.


The reinforced concrete countertops were casted on site due to their large dimensions (370x130cm for the biggest).
The thick concrete slab floats above the wooden cabinets emphasizing the monolithic aspect of the kitchen elements.

The wall cabinets are randomly placed on the wall echoing with the wooden frames of the windows dividing the kitchen with the bathroom and the staircase leading to the basement.




Dans un ancien atelier de peinture de carrosserie reconverti en logement au début des années 2000, la restructuration s'est concentrée sur les pièces autour du patio : chambre parentale, et salle de bain, cuisine et salle à manger.


Minimaliste, le projet vise à laisser une place importante au blanc qui inonde l’ensemble du loft constitué de grands volumes largement éclairés en façade (sur le patio, sur rue et sur une venelle) et via une verrière ainsi que deux puits de lumières zénithaux disposés au droit de l’espace cuisine / salle-à-manger.
Les cloisons et les plafonds blancs permettent de mettre en valeur les grands meubles de la cuisine posés au sol, les volumes en bois suspendus aux murs et les plans de travail en béton armé qui comme « exposés » dégagent une force plastique radicale.


La cuisine est composée de 2 grands plans en béton armés de très grande dimension (370 cm X 130cm pour l’ilot central et 370cm X 65cm pour le plan adossé au mur), Le plan arrière repose sur seulement deux jambages latéraux de 70 mm d’épaisseur et l’ilot central sur un muret en béton armé central maintenant le plan en console et disposé en retrait des façades des meubles donnant l’impression
d’être soutenu par les simples caissons de bois.


Une cloison biaise isole l'escalier menant au sous-sol ainsi que la salle de bains annexée à la chambre parentale de l'espace cuisine/salle à manger tout en rendant leur proximité lisible grâce aux ouvertures vitrées disposées aléatoirement à la manière des caissons muraux. Les châssis en chêne massif de ces fenêtres intérieures sont disposées au nu de la paroi biaise.


Le plan de travail de la salle de bain également en béton est scellé dans le mur, sa matérialité et sa mise en oeuvre font ainsi échos aux plans de la cuisine.