Cafe coutume aoyama

Location : 5 Chome-8-10 Minamiaoyama, Tokyo - Japan

Date : 2014

Area / Surface : 90m²

Budget : NC

Local architects : Baycrews

Pictures : © David Foessel

Collaborators : Nabil Aissaoui, Hélène Mancaux, Philippe Han

Following the flagship café Coutume rue de Babylone in Paris opened in 2011 and the coffee cart within the Finnish Institute in Paris in 2013 both designed by CUT architectures, we’ve been invited to develop the first café Coutume abroad, in the heart of Tokyo in the Aoyama district.
Our aim was to keep the strong identity we created for the Coutume brand while adapting it to the Tokyo location.
At the crossing between a Parisian coffee shop and a laboratory, Café Coutume Aoyama offers a two sided space: On the entrance side the laboratory is set-up under a white hygienic grid ceiling with integrated LED panels lighting up the bar. The bar and cashier is composed of two tiled blocks referring to the chemistry boards. On the other side, the seating area is set under the hollow version of the bar ceiling: white lacquered frames in continuity with the ceiling grid of the laboratory area.
The entire flooring is made out of oak parquetry using different layouts: Chantilly layout in front of the bar, Hungarian layout on the way to the restrooms, traditional layout for the seating area. A single tile is integrated within the parquetry in front of the bar, echoing with the treatment of the custom-made tables of the seating area.
The wall base of the interior walls as well as on the exterior façade is clad with white tiles up to 1m creating a continuous line surrounding the entire space both inside and outside.
On the street side another block made of tiles and glass is hosting a roasting sampler, high stools and small Japanese plants. Behind the bar, a translucent glazed wall hiding the kitchen integrates glass shelves for display. In the back, a large communal table with a large planter offers ten seats under an illuminated printed glass volume.
Aligned with the ceiling grid the hanging lights are made out of ceramic lamp holders and Japanese tubular bulbs. One the surrounding walls vintage French ceramic bathroom fixtures are combined with oak sticks to create coat hangers and holders for the mobile lamps used by the workers during the construction of the café.


Faisant suite à la conception du café - torréfaction Coutume en 2011 rue de Babylone à Paris
(VIIème), et à l’extension de l’enseigne en 2013 avec le cart Coutume au sein de l’Institut Finlandais
rue des écoles (Vème), nous avons été invités à développer le premier café Coutume à l’étranger
en plein coeur de Tokyo dans le quartier d’Aoyama.
Notre souhait fut de conserver l’identité développé pour la marque Coutume à Paris tout en la
réinterprétant pour s’adapter aux spécificités du lieu Tokyoïte.
A la croisée entre un café parisien et un laboratoire à café, Coutume Aoyama offre un espace
scindé en 2 parties. D’une part le laboratoire disposé sous un plafond hygiénique lisse et tramé
dans lequel des dalles de LED intégrées éclairent le bar constitué de deux blocs carrelés blancs tels
des paillasses de chimiste ; de l’autre sous un plafond suspendu ajouré selon la même trame et
dont seule l’ossature laquée a été conservée se trouve l’espace de consommation.
Un parquet en chêne s’étend sur toute la surface accessible au public et joue de différents types de
poses (traditionnelle, point de Hongrie, pose Chantilly) dans lequel un carreau de faïence blanche
vient s’insérer en écho aux carreaux intégrés aux tables.
Le sous-bassement des murs de la salle tout comme de la façade sont carrelés créant ainsi une
ligne continu dans tout l’espace intérieur et extérieur.
Côté rue, un meuble-vitrine carrelé abrite un échantillonneur, des assises hautes et intègre de
petites plantations. Une cloison vitrée translucide intègre des étagères en verre et dissimule la
cuisine tout en générant un grand linéaire lumineux de présentation pour le café ensaché.
Une grande table commune, intégrant des plantations, offre à l’arrière de la salle une dizaine de
places éclairées par un volume de verre sérigraphié suspendu.
L’éclairage suspendu s’intègre à la trame de plafond, des douilles en céramique combinées à des
ampoules tubulaires. Sur les murs périphériques des supports de barres à serviette vintage en
céramique sont détournées pour devenir patères à vêtements pour les consommateurs et
supports des baladeuses utilisées durant le chantier.